Village de Tontelange

Hämmelsmarch

Hämmelsmarch

La Tontel-Hämmelsmarch

La marche du mouton est une fête traditionnelle dans les villages du pays d’Arlon et au Grand-Duché. Elle est célébrée lors de la fête paroissiale.

Sur son origine, il y a plusieurs versions. On en a retenu une. L'histoire remonte à Jean l'Aveugle, roi de Bohême qui vécut de 1296 à 1346, date où il fut tué à la bataille de Crécy dans les rangs du roi de France. Il était le petit-neveu de la comtesse Ermesinde de Luxembourg, qui régnait sur le duché de Luxembourg et qui avait fait construire dans le val de Claire Fontaine une abbaye, dont il ne reste aujourd’hui que des ruines.

Jean l'Aveugle vint au hasard d'une chevauchée se reposer dans ce val paisible et octroya aux bergers et herdiers le droit de pouvoir le matin des kermesses villageoises, en faire le tour en musique et récolter ce que les villageois voulaient bien leur remettre pour améliorer leur ordinaire. La Hämmelsmarch serait une marche composée par un berger inconnu mais dont le rythme imite le trot saccadé des moutons. Voilà pour l’histoire !

A Tontelange, c’est le club de football qui s’est occupé de la Hammelsmarch durant des années, chaque dimanche de la Trinité (le dimanche qui suit la Pentecôte), avec de vrais moutons et au rythme de l’harmonie royale l’Aurore de Thiaumont. Puis les moutons se sont faits rares. Et le club a arrêté. Le commerçant local Roland Incoul a relancé la tradition durant une année, avant que l’ASBL Culture et Loisirs ne la reprenne en mains. Musique dès 9h du matin, pour secouer les attardés du dimanche, accueil « liquide » de ci de là, petite pièce pour payer l’Aurore, apéro de clôture, voilà la tradition actuelle.

Mais comme il n’y avait plus de moutons, une artiste de Parette, Nathalie Passau, s’est mise en tête de créer pour l’ASBL un mouton à roulettes, sur la base d’une carcasse de vieille poussette pour enfants. Plus docile, moins gourmand, plus roulant. Quel cadeau ! Il est superbe, ce premier « Tontel-Hämmel » ! En 2008, il roula dans le village accompagné d’un lama et d’un alpaga venu d’Arlon pour cette balade vivifiante…

Ensuite, il a fait d’inattendus petits. Car Nathalie, débordante d’imagination et de créativité, a mis au monde d’autres animaux à roulettes, plus jolis les uns que les autres. Ils sortent chaque année leur nez, bec, museau ou coquille aux sons de l’Aurore, dès potron minet. Ainsi sont nés Frida, Alphonsine, Fracapan, Gemini, … Une folie paretto-tontelangeoise, tout à fait unique !

Chargement...